ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator

La collection Guggenheim – Palazzo Venier dei Leoni

La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni. Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute. Les stations de vaporetto, situées à l’Accademia et à la Salute, sont également un bon moyen de transport et de dépaysement garanti pour rejoindre le quartier, ou retourner à votre hôtel après une longue journée de marche. Si vous cherchez un hôtel à Venise, n’hésitez pas à aller en ligne pour obtenir les meilleures recommandations.

La façade du palais Guggenheim côté canal


La fondation Peggy Guggenheim abrite une exceptionnelle collection d’art moderne de la première moitié du XXème siècle qui regroupe des œuvres d’artistes comme Picasso, Dali, Braque, Pollock, Kandisky, Magritte …

Tarif : 14€ plein tarif. Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00, sauf le mardi et le 25 décembre.
Site officiel : http://www.guggenheim-venice.it/

Le palazzo Venier dei Leoni a la particularité d’être inachevé. En effet, seul le premier étage a été construit par la puissante famille Venier qui en avait confié la construction vers 1750 à Lorenzo Boschetti. Ce palais devait être grandiose, le plus beau du Grand Canal et devait supplanter celui situé en face, le Palazzo Corner. Les raisons exactes de l’abandon du projet ne sont pas connues, problème financier ou pression de la famille Corner qui n’aurait pas apprécié la construction d’un palais concurrent en face du sien. Le nom du palais, Venier aux lions, provient des têtes de lion situées sur la façade. Les Venier étaient l’une des familles les plus anciennes et puissantes de Venise, à qui elle a donné 3 Doges et 18 procurateurs de Saint Marc.

Les lions de la façade du palazzo Venier dei leoni


Peggy Guggenheim, riche héritière achète le palais en 1949 et s’y installe jusqu’à sa mort 30 ans plus tard. Elle y installe sa collection d’œuvres d’art qu’elle a acquise à partir de 1938 auprès des plus grands artistes dont elle est le mécène. Peggy s’éteint en 1979 et lègue le palais et sa collection à la fondation de son oncle The Solomon R. Guggenheim Fondation. Ses cendres sont conservées dans le jardin avec ses nombreux chiens.

Les oeuvres sont réparties dans 7 salles ainsi que dans le jardin.

Parmi les nombreuses œuvres présentes :

Pablo Picasso : la baignade, toile réalisée en 1937 qui représente des baigneurs jouant avec un voilier. Ils sont observés, au-dessus la ligne d’horizon, par une tête, pouvant représenter la menace que fait peser la guerre civile espagnole.

La Baignade de Picasso

Joan Miro : femme assise II, est une toile expressionniste de la période « sauvage » de l’artiste caractérisée par la violence dans l’exécution et la représentation. Cette toile doit être interprétée dans le contexte de la guerre civile espagnole à laquelle Miro réagissait. La femme est ainsi transformée en créature grotesque et bestiale.
Femme assis II de Miro

 

 

The antipope de Max Ernst
Max Ernst : The antipope, est une toile autobiographique réalisée entre 1941 et 1942, période à laquelle il est marié à Peggy Guggenheim et installé aux Etats-Unis après avoir fui les débuts de la seconde guerre mondiale.

René Magritte : L’Empire des lumières, toile surréaliste de 1953 dans laquelle Magritte met en opposition un ciel de journée, lumineux, avec une rue sombre et éclairée de manière artificielle.
Empire des lumières Magritte

 

Weiddes Kreuz de Kandinsky
Vasily Kandinsky : Weisses Kreuz (croix blanche) est une œuvre abstraite dont le titre se retrouve dans un détail de la toile, la croix faisant partie du damier sur la droite de l’œuvre.

Jackson Pollock : The moon woman est l’une des œuvres de ses premières années, influencée par des artistes tels que Miro et Picasso dans le symbolisme. Plusieurs de ses toiles ont pour thème the moon woman.
The moon woman de Jackson Pollock

L'Angelo della Città de Marino Marini
Marino Marini : L’Angelo della Città (l’ange de la cité) est une sculpture en bronze située à l’entrée du palais, côté canal. L’artiste s’inspire des œuvres étrusques et du nord de l’Europe pour réaliser cette sculpture moderne dans laquelle il exprime la force et la puissance sexuelle.


Vous pourrez par ailleurs profiter d’un très beau point de vue sur le Grand Canal depuis le palais.

Vue sur le Grand Canal depuis le palais Guggenheim


Remerciements : Merci à la fondation Guggenheim pour la visite et la découverte de cette remarquable collection.

 

 

Change your cookie preferences