ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator

L'île de Torcello

 

L'île de Torcello est située dans le Nord de la lagune à côté de Burano, accessible en Vaporetto. Vous pouvez coupler sa visite avec les îles de Murano et Burano en une journée.

 

Torcello a été habitée très tôt, dès le début des invasions barbares, comme d'autres îles de la lagune. La ville prospère entre le VIème et le Xème siècle, jusqu'à devenir un important centre commercial et l'une des villes les plus prospères de l'Adriatique avec ses 10 000 habitants. Elle devient siège épiscopal dès l'année 639.

Important comptoir commercial elle fait aussi fortune avec l'exploitation des salines de la lagune.

 

Vue de l'île de Torcello

 

Mais à partir du XIIème siècle, la lagune s'envase de ce côté, la malaria progresse et les habitants commencent à quitter l'île pour rejoindre les îles plus salubres et en particulier l'île du Rialto de Venise qui devient à son tour un important centre économique. La ville décline au fil des ans et se vide de sa population.

Torcello mérite néanmoins une visite pour son atmosphère mais surtout pour la magnifique cathédrale qui subsiste.

 

En débarquant, remontez le canal vers le cœur de l'île.

Au passage vous verrez le Pont du Diable, restauré dans son état d'origine, sans parapet de protection.

 

Vous arrivez ensuite sur une place qui regroupe l'ensemble des monuments de la ville, il s'agissait du centre religieux de Torcello.

 

Santa Maria Assunta :

 

L'ancienne cathédrale de Torcello, Santa Maria Assunta (Sainte Marie de l'Assomption) est le plus ancien édifice de la lagune.

 

Sa fondation est datée de 639 comme l'indique une inscription à gauche du chœur. Il s'agit de la plus ancienne trace écrite de la lagune. Il y est fait mention de l'empereur byzantin Heraclius. A noter qu'à cette époque, la région avait été reconquise par l'empire Byzantin, l'empire d'Occident s'étant effondré sous la pression barbare.

 

Dès sa fondation l'église est le siège épiscopal de la région. L'église est remaniée à plusieurs reprises au IX, XI et XIVème siècles.

 

Extérieur :

 

L'extérieur est de brique nue. L'entrée est précédée d'un narthex et d'un beau portique à colonnes qui rejoint l'église Santa Fosca.

Façade de l'église Santa Maria Assunta de Torcello

 

Intérieur:

 

La cathédrale Santa Maria Assunta est construite sur un plan basilical à 3 nefs, séparées par 2 rangées de 9 colonnes de marbre à chapiteaux sculptés.

 

L'intérieur de la cathédrale Santa Maria Assunta

 

Le chœur est séparé de la nef par une belle iconostase à colonnes du XIème siècle pour la partie basse et du XVème siècle pour la partie peinte. Les panneaux de marbre sculpté représentent des paons et des lions, magnifiques œuvres d'artistes byzantins.

Dans l'abside centrale vous découvrirez une très belle mosaïque représentant une Vierge à l'Enfant du XIIIème siècle. Les Apôtres représentés en dessous ont été réalisés au XIIème siècle.C'est aussi dans cette abside que vous trouverez l'inscription portant mention de la fondation de l'église en 639.

 

Mosaïque de l'abside de Santa Maria Assunta

 

L'absidiole de droite est aussi remarquable pour ses mosaïques représentant le Christ bénissant, encadré des archanges Michel et Gabriel. Dans la partie basse des docteurs de l'Eglise.

 

Mosaïque de l'absidiole de Santa Maria Assunta

 

Mosaïque du Jugement Dernier de Santa Maria Assunta

Sur le mur opposé, au revers de la façade, se situe une grande mosaïque des XII-XIIIème siècles représentant le Jugement Dernier. La lecture se fait du haut vers le bas.

 

Au sommet, la crucifixion.

 

Le registre en dessous représente le Christ triomphant du diable, terrassé à ses pieds. Il tient Adam par le bras avec Eve qui le suit. Aux extrémités les archanges Michel et Gabriel. A la gauche du Christ, Saint Jean Baptiste est habillé avec sa peau de bête.

 

Le troisième registre représente le Christ, auréolé, entouré de la Vierge et de Saint Jean Baptiste. Les apôtres sont assis pour juger.

 

Au quatrième registre, les anges sonnent le réveil des morts pendant que l'on prépare le trône du Christ.

 

Sur les deux derniers registres, les âmes sont pesées et les élus sont séparés des damnés.


Eglise Santa Fosca :

L'église Santa Fosca a été construite entre les XI et XIIème siècles. Il s'agissait probablement d'un martyrium, édifice conçu pour accueillir les reliques de saints, son chœur abrite d'ailleurs le corps de sainte Fosca.

 

Vue intérieure de l'église Santa Fosca

 

Santa Fosca est construite sur un plan à croix grecque. L'intérieur est simple, à remarquer les belles colonnes. Faites le tour par l'extérieur pour découvrir le beau chevet.

 

Le portique reliant les églises Santa Maria Assunta et Santa Fosca

 

 

Autour :

Vous pourrez aussi découvrir d'autres vestiges à proximité.

Devant la cathédrale vous verrez encore les traces de l'ancien baptistère, aujourd'hui détruit.

Un trône de pierre est placé sur la place, il est désigné sous le nom de Trône d'Attila, mais servait plus probablement aux Evêques qu'au chef barbare.

En face de la cathédrale, le musée dell'Estuario présente une collection archéologique sur le thème de Torcello.

 

La lagune autour de Torcello

 

 

 

Change your cookie preferences